PARENTIS SPORT RUGBY : site officiel du club de rugby de Parentis-en-Born - clubeo

Beillique Morne Plaine

9 octobre 2017 - 07:47

Reserves : PSR 25 Sanguinet 27 4 essais (JP Zarmati, Julien Duluc, B lamarque) 1T 1 Pen Julien Duluc
Premieres : PSR 19 Sanguinet 27 3 essais (D Lescarret, 2 collectif) 2 T L Courtois)

Coucou me revoilou ! Quelques petits ennuis de santé m’ont privé du 1er déplacement à St André de Cubzac et empêché de vous livrer mon ressenti sur cette rencontre.
Le flou artistique entretenu par la FFR, la mauvaise coordination entre le nouveau ministère des sports et le corps médical pour l’obtention des licences n’a pas permis au Parentis Sport Rugby d’effectuer le moindre match de préparation. Le moins que l’on puisse dire est que ça s’est vu hier après midi à Beillique.
Alain Berrouet, Julien Engard, deux figures emblématiques du PSR ont pris en main cette année les destinées de l’équipe 2 du club. La tâche qui leur incombe s’annonce immense après le renouvellement imposé par les nombreux départs à l’inter saison. Pourtant à l’occasion de ce derby contre Sanguinet, j’avoue que la volonté des hommes à Bébert et Juju n’a pas été payé en retour et la dernière transformation de Julien D qui a fui les poteaux aurait sans doute permis aux noirs et blancs d’obtenir une égalité sans doute méritée. L’on retiendra le bon état d’esprit de l’ensemble des troupes. L’on signalera la formidable réalisation du fringuant jean Pierre Z, leader incontestable d’un groupe dont la marge de progression doit appeler à des jours meilleurs. N’oublions pas néanmoins que Sanguinet est le dernier détenteur du bouclier de côte d’argent.
Ce derby des lacs représente depuis deux ans des rencontres fratricides où chacun prend un malin plaisir à l’emporter sur le terrain de l’autre. A l’aube de cette nouvelle saison la tradition aura été respectée. Le nouveau PSR largement modifié dans toutes les lignes et dans son encadrement est passé par toutes les couleurs ce dimanche. Le SAC de X Blond entame les débats avec détermination comme il en a l’habitude à Beillique et concrétise un superbe mouvement initié 80 mètres plus loin. 0/7. Le pack noir et blanc tente de retrouver ses marques mais la cohésion en conquête est défaillante et cela est bien normal avec si peu d’automatismes. Cependant les partenaires de Mathieu R ne désarment pas et Dorian L qui du haut de ses 19 ans fait déjà figure d’ancien, fait parler ses jambes de feu pour ramener ses couleurs à un score de parité 7/7. Les abeilles Sanguinétoise bien organisées reprennent rapidement le large sur un nouvel essai et par une pénalité de l’inévitable Joe Chassaing dont la classe éclabousse tous les coins du terrain. 7/17. Les avants parentissois enclenchent la marche avant et réduisent l’écart 14/1. Joe C encore lui redonne de l’air à ses coéquipiers 14/20. le XV pétrolier encore largement perfectible ne désarme pas et Dorian L insaisissable redonne un immense espoir en marquant en moyenne position, malheureusement Lulu C ne peut convertir 19/20. La fin du derby est haletante et chacun est en position de pouvoir rafler la mise, mais au terme de la partie arriva ce qui devait arriver Joe C ressort un coup de génie de sa boîte à malices en se jouant tout seul de toute la défense pour poser le cuir au milieu des perches. 19/27.
Le XV de David Darribey semble entrevoir des moments difficiles. Ce n’est pas la première fois et il a toujours rejailli de ses cendres. Les nombreux départs dont certains incompréhensibles, la non reprise encore de quelques éléments majeurs, les nombreuses blessures dont la dernière survenue à Dimitri à qui nous pensons fortement, les quelques retours attendus permettront à ce que nos protégés puisent redonner du baume au cœur à tous leurs suiveurs assidus.
Mention spéciale cette après midi à Dorian et ses deux réalisations. Mention également à Thomas Dassié de retour au club et dont le potentiel entrevu lors de ses jeunes années semble être resté intact. Pour ne pas déroger à la tradition, j’attribue le baril d’or à JULIAN MESPLET, au four et au moulin et leader de combat sans jamais rechigner de la 1ère à la dernière minute de la rencontre.

Mitch

Commentaires

CLASSEMENT EQUIPE PT J G N P GA BO BD
1 R C CUBZAGUAIS (5921L) 40 9 8 0 1 216 5 1
2 R C CESTADAIS (5821C) 40 9 9 0 0 147 2 0
3 R C LEGE CAP FERRET (4435W) 25 8 5 0 3 56 2 1
4 SANGUINET A C (4463B) 25 9 5 0 4 38 0 3
5 PARENTIS SPORT RUGBY (4455T) 23 8 5 0 3 39 0 1
6 STADE REOLAIS (4459X) 21 9 4 0 5 -28 0 3
7 BORDEAUX E C (4425K) 20 9 4 0 5 -15 0 2
8 U S BOUSCATAISE (6663T) 15 9 3 0 6 -53 0 1
9 S C CAPTIEUX (4436X) -32 16 0 0 0 -400 0 0
CLASSEMENT EQUIPE PT J G N P GA BO BD
1 R C CESTADAIS (5821C) 39 9 8 0 1 171 4 1
2 U S BOUSCATAISE (6663T) 36 9 8 0 1 102 1 1
3 R C CUBZAGUAIS (5921L) 29 9 6 0 3 77 2 0
4 SANGUINET A C (4463B) 29 9 6 0 3 62 1 2
5 BORDEAUX E C (4425K) 28 9 6 0 3 54 1 1
6 R C LEGE CAP FERRET (4435W) 17 8 3 0 5 16 0 3
7 PARENTIS SPORT RUGBY (4455T) 15 8 3 0 5 -53 0 1
8 STADE REOLAIS (4459X) 14 9 3 0 5 -29 0 2
9 S C CAPTIEUX (4436X) -32 16 0 0 0 -400 0 0

MÉTÉO

Météo Parentis-en-Born © meteocity.com