PARENTIS SPORT RUGBY : site officiel du club de rugby de Parentis-en-Born - clubeo

Clap de fin : Le syndrome Michelin

16 avril 2017 - 13:47

PSR 6 Sanguinet 13 (2 pén L Dudez)

Fin du temps règlementaire : Touche à un mètre de la ligne de but Sanguinétoise, Vincent D s’élève dans les airs, capte magnifiquement le cuir à deux mains, les avants parentissois n’ont plus que collectivement à franchir la ligne et revenir au score pour une éventuelle prolongation ; Patatras le ballon échappe des mains et adieu veau vache cochon couvée Fin du match. Le Parentis sport rugby ne remportera pas le titre tant convoité. Pourquoi syndrome Michelin ? , Bruno Barraduc aura sans doute compris immédiatement. Le PSR à l’image du Clermont Auvergne domine de la tête et des épaules les phases qualificatives et se prend les pieds dans le tapis au moment de conclure la saison par l’obtention d’un trophée. Toutes proportions gardées c’est exactement la même chose pour notre club de cœur. Ce samedi le grain de sable qui est venu enrayer la machine : c’est le Sanguinet Athlétic club D’abord rendons lui hommage d’avoir fort bien préparé cette rencontre en s’appuyant sur leurs points forts : des avants puissants, bien organisés et possédant à la virgule prêt un schéma de jeu bien défini. Ajouté à cela une flèche aux extrémités qui a transpercé à maintes reprises notre rideau défensif. Les jeunes pétroliers ont oublié en un jour leur potentiel offensif pour rentrer dans le jeu où leurs adversaires avaient choisi de les amener. Quelques défaillances individuelles n’ont pas permis à nos gazelles de s’exprimer. Vincent L et ses jambes de feu fut sevré de ballons et ne put s’exprimer qu’à deux minutes du terme en déposant sur 60 mètres tous les défenseurs adverses , n’échouant d’un rien à changer le cours d’un match si mal négocié. Personne n’est à blâmer : C’est l’histoire de ce sport et chacun ne doit plus penser qu’à remettre le couvert pour la saison prochaine ; les ambitions, le talent sont là, Il ne manque plus qu’à reconstruite le puzzle lors des finales dont nous n’avons toujours pas trouvé la recette. Jean Pierre Debille et Fred Jaquet peuvent être fiers du parcours réussi : Ils doivent maintenant évacuer la déception, repartir avec leurs certitudes et tenter d’améliorer les aptitudes de chacun d’appréhender les matches qui comptent…. Merci néanmoins pour cette formidable saison. Laissons les rancœurs aux vestiaires, oublions la déception, évitons toutes polémiques, et pensons à débattre sereinement pour construire les succès futurs.

Mitch

Commentaires

1 R C CESTADAIS (5821C) 35
2 R C CUBZAGUAIS (5921L) 35
3 R C LEGE CAP FERRET (4435W) 25
4 SANGUINET A C (4463B) 20
5 PARENTIS SPORT RUGBY (4455T) 19
6 BORDEAUX E C (4425K) 19
7 STADE REOLAIS (4459X) 17
8 U S BOUSCATAISE (6663T) 15
9 S C CAPTIEUX (4436X) -32
1 R C CESTADAIS (5821C) 34
2 U S BOUSCATAISE (6663T) 32
3 BORDEAUX E C (4425K) 24
4 R C CUBZAGUAIS (5921L) 24
5 SANGUINET A C (4463B) 23
6 R C LEGE CAP FERRET (4435W) 17
7 STADE REOLAIS (4459X) 16
8 PARENTIS SPORT RUGBY (4455T) 15
9 S C CAPTIEUX (4436X) -32

MÉTÉO

Météo Parentis-en-Born © meteocity.com